Bulletin 28

Bulletin 28, le Sommaire :

  • Editorial; page 1
  • Le Lamentin, quelques données…et curiosités; page 4
  • PELAGIE ALIKER, de l’Ouganda à la Martinique; page 8
  • JUPIN, MEDELICE,MEDERIC, ROXELANE, MARTHONNE,…; page 12
  • Les registre d’individualités du Lamentin; page 16
  • Histoire de Joseph Millet, compagnon d’infortune; page 22
  • Voyage en Pays KOUMATE; page 30

Pour lire l’intégralité du bulletin 28 :
Bulletin 28

Bulletin 28, extrait

L’AMARHISFA, durant cette dernière année, a poursuivi ses activités habituelles sans problème majeur. Hélas deux de ses membres ont été affectés par le décès d’un parent très proche : je veux parler de Georges Aliker qui a eu la douleur de perdre sa fille et Emmanuelle Clairis- Gauthier de perdre son mari. Nous leur adressons nos très sincères condoléances.
Concernant l’avancement des deux dossiers principaux sur lesquels nous travaillons (la liste des victimes de 1902 à St Pierre et le dépouillement des registres d’individualité), nous sommes dans la phase terminale de ces recherches. Dans l’année qui vient nous devrons établir les conditions de la mise à la disposition de la population martiniquaise du résultat final de nos travaux. Des ouvertures nous sont proposées et les premiers contacts sont établis.
Une fois ces dossiers bouclés, que va faire l’AMARHISFA? Je veux signaler qu’il existe d’autres chantiers à explorer concernant, entre autres, la reconstruction partielle des registres d’individualité manquants, les affranchissements, les registres d’esclaves… Mais je crains que ces chantiers ne puissent être ouverts qu’avec l’arrivée de nouvelles forces vives qui viendraient renforcer les équipes en place.
En 2013, poursuivant une orientation établie depuis quelques années, nous avons organisé deux sorties pour rendre dans les communes concernées les résultats de nos travaux sur le dépouillement des registres d’individualité. Il s’agissait du Carbet et du Lamentin. Ces deux communes avaient pour chacune d’elles la particularité de regrouper, avant 1848, sur un même territoire, des populations voisines. Par la suite, durant la deuxième moitié du 19e siècle, les quartiers regroupant les populations du Morne-Vert et de Saint-Joseph ont été érigés en communes. Les résultats de nos recherches concernaient donc les ensembles Carbet/Morne-Vert et Lamentin/Saint-Joseph.
Ainsi, le 4 mai dernier, l’AMARHISFA était au Carbet, reçue conjointement par la municipalité de la commune et par celle du Morne-Vert. Nous ne reviendrons pas sur le déroulé de cette manifestation qui a déjà été largement présenté dans notre dernier Bulletin.
Le 30 novembre dernier au Lamentin, nous avons été reçus par la municipalité de la commune et également par celle de Saint-Joseph.

Pour lire l’intégralité du bulletin 28 :
Bulletin 28

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *